Xavier Pincemin (Top Chef) : « Ma passion pour la cuisine, elle vient de ma mère » (Interview) 2017

CUISINE

Xavier Pincemin (Top Chef) : « Ma passion pour la cuisine, elle vient de ma mère » (Interview)

Personnage emblématique de la dernière saison de Top Chef, Xavier Pincemin est un compétiteur né. Ce passionné nous a accordé quelques minutes de son emploi du temps chargé pour discuter de son métier et nous a permis d’en apprendre un peu plus sur lui.

« Moi, je ne suis pas là pour faire des bisous ». Voilà la phrase qui nous a marqué dans cette septième saison de Top Chef qui se joue en ce moment sur M6. Elle est signée Xavier Pincemin, second du chefSimone Zanoni qui s’est lancé dans le concours avec un objectif simple : gagner. A seulement 26 ans, il a l’ambition de devenir un grand chef et se donne les moyens d’arriver à son but. « C’est un concours, donc tu es tout seul. Et que le meilleur gagne » nous explique-t-il « Moi je fais mon boulot, je donne le maximum. Comme dans chaque chose que je fais dans la vie, c’est important de se sentir impliqué, et je ne vais pas laisser les autres me marcher dessus. C’est une valeur que mes parents m’ont inculquée. »

 Xavier Pincemin Top Chef© aufeminin

Car oui, pour ce Versaillais, la cuisine c’est une histoire de famille« Ma passion elle vient de ma mère », nous confie-t-il « Pour passer du temps avec elle, il fallait que je sois en cuisine. » Le petit Xavier suivait ses parents dans leur restaurant à Saint-Germain, faisait à manger avec eux, jusqu’à se lancer lui-même dans le milieu. Aujourd’hui ce qu’il veut, c’est faire SA cuisine et c’est pour cela qu’il s’est lancé dans l’aventure Top Chef« Le plus dur ? C’est de toujours être concentré et être à fond. Il fallait toujours que je me remette en question. Je travaille avec un chef depuis plusieurs années et je pensais toujours à lui, je ne voulais pas le décevoir. Mais en même temps, il fallait que j’arrête de faire sa cuisine à lui et que j’impose mon style à moi. »

Avec son regard perçant, Xavier a vite obtenu le statut du « beau gosse » de l’émission. Et on peut dire que cette étiquette le fait pas mal sourire. « C’est vrai que certaines filles m’aiment bien. Ca fait plaisir mais je suis un cuisinier, et je suis là pour ça. » Malgré son récent succès, le jeune homme reste lui-même et n’en n’oublie pas les petits plaisirs simples. « Ce que j’adore, c’est retrouver tous mes amis et passer une soirée avec eux. Boire un verre ou manger ensemble. Franchement, il n’y a que ça de vrai. »

CETTE SEMAINE LES RÉSIDENTS VOUS PROPOSENT LEUR TUTORIEL CUISINE EN PHOTO

CETTE SEMAINE LES RÉSIDENTS VOUS PROPOSENT LEUR TUTORIEL CUISINE EN PHOTO

Recette des Chouquettes

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients (pour 40 petits choux) : – 1/4 de litre d’eau
– 1/2 cuillère à café de sel
– 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
– 80 g de beurre
– 125 g de farine
– 4 gros œufs (le volume des œufs doit être égal au volume d’eau)
– sucre en gros cristaux (ou casson)

Préparation de la recette :

Faire chauffer dans une casserole l’eau avec le sel, le sucre en poudre et le beurre. Quand ce dernier est fondu, verser d’un coup la farine et mélanger vigoureusement avec une cuillère en bois sur feux doux jusqu’à ce que la pâte se détache des parois de la casserole.
Hors du feu, incorporer un œuf et mélanger jusqu’à complète absorption de celui-ci par la pâte. Procéder de la même manière pour les trois autres œufs. Préchauffer votre four à 200°C.
Déposer sur une plaque ou un lèche-frite recouvert de papier sulfurisé des cuillerées à café de pâte espacées de deux à trois centimètres puis disposer sur chaque quelques cristaux de sucre.
Mettre au four à mi-hauteur pendant 15 minutes puis baisser le thermostat jusqu’à 175°C et laisser encore cuire 15 autres minutes (étape essentielle pour faire sécher les chouquettes et éviter qu’elles ne ramollissent à la sortie du four).

 

Bonne dégustation!!! Nous on s’est régalé!!!

 

Recommandé par Comment attendrir un steak avant de le cuire?

Il n’y a rien de plus appréciable qu’un morceau de viande juteuse qui fond totalement dans votre bouche. La durée de cuisson d’une viande de bœuf dépend de la partie à cuisiner. Les morceaux plus durs comme les épaules, les jarrets ou la queue nécessitent un temps de cuisson plus long. Dans le tutoriel d’aujourd’hui, nous vous proposons une technique permettant d’attendrir un steak quel que soit sa provenance pour une cuisson plus rapide.

 

  1. Etape 1/3 :

    Le préparatif

    Prenez du cellophane et étalez-le sur votre plan de travail.

    Déposez dessus votre steak cru, puis rabattez le cellophane de façon à recouvrir totalement le morceau de viande.

    Procéder ainsi évite l’effritement du steak lorsque vous l’abattrez dans la prochaine étape.

  2. Etape 2/3 :

    L’attendrissement

    Prenez un attendrisseur à viande et frappez uniformément la viande avec la partie à longues dents.

    Vous pouvez en trouver très facilement sur Internet.

    Retirez ensuite le cellophane et vous vous apercevrez que le steak sera plus tendre. Cette technique est très efficace même sur les viandes les plus dures.