Cette boisson que nous buvons tous détruit nos reins

Ils épurent le sang, secrètent des hormones, éliminent les toxines, absorbent les minéraux et neutralisent les acides, c’est dire à quel point nos reins sont vitaux et essentiels au bon fonctionnement de notre organisme et méritent bien qu’on les ménage un peu. Les dégâts et dommages qu’ils accusent passent souvent inaperçus, ces organes, même mis à rude épreuve, sont capables de fonctionner avec 20 % de leurs capacités. Pourtant, personne n’est à l’abri d’une maladie des reins, surtout si celle-ci est causée par une boisson que beaucoup d’entre nous boivent.



Nos reins, ces filtres indispensables à la vie sont quotidiennement sous pression. De nombreux facteurs et certaines de nos habitudes peuvent détruire les reins silencieusement, sans qu’aucune douleur ne survienne. La bonne santé de nos reins est conditionnée par notre mode de vie et ce que nous consommons. Une boisson vantée pour ses effets stimulants est l’un des ennemis jurés de nos reins. Mary Alwood, comme beaucoup de jeunes, en a payé les frais. Son histoire devrait en alerter plus d’un.

Les boissons énergétiques ont la cote auprès des jeunes et des moins jeunes. Elles promettent de donner des ailes, remuer les méninges ou donner de l’aplomb. Des promesses qui malgré le son de cloche des autorités sanitaires continuent à leurrer 5 millions de consommateurs en France. Ce type de breuvage doit son effet boostant, à des doses atomiques d’excitants comme la taurine (ce n’est pas de la pisse de taureau mais un acide aminé), la caféine, le glucuronolactone (sucre produit par le foie à partir du glucose), le ginseng et la guarana.


Ces boissons énergétiques, quand elles sont associées à l’alcool ou à une pratique sportive, potentialisent les troubles cardiaques ou neurologiques. Le combo peut être fatal ! Plusieurs noceurs se sont donnés des ailes en discothèque en ingérant le mélange explosif RedBull vodka, avant de ressentir leur cœur s’emballer, pris de tremblements et de vomissements.

Témoignage d’une accro au RedBull qui a pu se sortir de sa dépendance

Comme beaucoup de personnes accros au RedBull, Mary Alwood avait 22 ans quand elle s’était laissée tenter par cette boisson, à raison d’une cannette de temps à autre pour se donner des forces. Mary a mordu à l’hameçon et a accroché au goût du RedBull qui est vite devenu une addiction qui remplaçait même ses repas. Au plus fort de sa consommation, Mary allait jusqu’à dépenser 2 800 euros par an en boissons énergisantes.

Un besoin quotidien vite devenu une addiction dangereuse

Au bout de quatre années de dépendance et de consommation à outrance, Mary, était passée d’une canette par jour à vingt. Sa santé allait en payer le prix fort. Une première crise de foie a donné le signal d’alerte. Transportée d’urgence à l’hôpital où on lui fait passer des tests. Les médecins n’en revenaient pas de ce qu’ils avaient découvert.


Les 20 cannettes que Mary buvait chaque jour avaient sérieusement endommagé ses reins ainsi que son foie qui était fibreux et grumeleux et deux fois plus volumineux que la normale. Les médecins avaient cru que Mary était une alcoolique chronique.

Mary avait également pris énormément de poids, passant d’une taille 44 à une taille 52. C’est finalement après cette crise qui aurait pu lui être fatale que le changement a opéré. Mary était arrivée à un stade de fatigue intense. Son sevrage s’est fait progressivement, non sans séquelles. Fragile et sur ses nerfs, Mary était angoissée et faisait des crises de panique, elle vivait cela comme un mauvais moment à passer et attendait que les effets s’estompent. La jeune femme a dû boire pas moins de 6,5L d’eau par jour et faire attention à son alimentation pour reprendre son poids d’avant.

Mary veut à présent alerter sur les dangers des boissons énergisantes, elle tient à passer un message.  » Je buvais du RedBull pour me donner un coup de fouet, mais cela a vite tourné à l’addiction, je me fichais des conséquences, c’était une drogue dont j’avais besoin au quotidien. Il n’y a rien de bon dans ce genre de boissons, ne tombez pas dans le piège. Ménagez votre santé.  »

L’effet néfaste de ces boissons énergétiques et autres sodas est sans appel. Ces breuvages dits « soft » sont responsables de bon nombre de problèmes de santé dont diabète, obésité, troubles du sommeil ou encore ostéoporose. Si vous en êtes tout aussi accro, il est grand temps de vous sevrer. Pour vous y aider, remplacez-les par de l’eau pétillante ou détox, du thé glacé, des jus frais. Autant d’alternatives saines dont il est bon d’abuser.


Laisser un commentaire